Transports et mobilité

Le train

Les lignes transiliennes J et L ont leur blog : suivez l’info au plus près !
Pour tout savoir sur l’état des lignes transiliennes locales :

Transilien

Blog de la ligne J

Transilien

Blog de la ligne L

Gare de Bois-Colombes

Place Gabriel-Péri – 92270 Bois-Colombes
Serveur vocal : 36 58 (0,25 €/min hors surcoût éventuel de votre opérateur)

Appelez le 36 58 et dites :

  • ‘horaires’ pour connaître les horaires de gare à gare en Île-de France
  • ‘trafic’ pour connaître en temps réel les conditions de trafic sur les lignes du réseau Transilien SNCF
  • ‘conseiller’ pour joindre un conseiller tous les jours de 7h à 20h
  • ‘objets trouvés’ pour joindre le service des objets trouvés

Ce numéro est accessible 7j/7j, de 7h à 20h.

Site Internet : www.transilien.com

Gare Saint-Lazare > direction Ermont-Eaubonne (7mn)

HEURES D’OUVERTURE :

  • des quais de 4h45 à 1h30 tous les jours
  • du hall de 6h à 1h25 tous les jours

VENTE DE BILLETS ÎLE-DE-FRANCE :

  • Aux distributeurs automatiques.
  • Au guichet Transilien : de 6h15 à 20h35 tous les jours
  • En dehors de la présence d’un agent, la vente s’effectue au distributeur automatique.

VENTE DE BILLETS GRANDES LIGNES :

  • Aux distributeurs automatiques aux heures d’ouverture du hall.
  • Au guichet spécialisé Grandes Lignes : du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h55 – le samedi, de 9h30 à 18h – fermé dimanche et fêtes
  • Au guichet Transilien : retrait sans modification des dossiers réservés sur internet ou par téléphone

SERVICES EN GARE :

  • 2 ascenseurs pour l’accès aux voies
  • Distributeur de boissons

Pour accéder au quartier des Bruyères

L’aménagement de l’avenue de l’Europe depuis le rond-point de l’Europe (Courbevoie) facilite l’accès en voiture au quartier des Bruyères.

Gare Saint-Lazare > direction Bécon-les-Bruyères (8mn)

La gare de Bécon-les-Bruyères est à quelques minutes à pied du quartier des Bruyères. Idéalement desservie, elle est le nœud de plusieurs lignes permettant de rejoindre rapidement Versailles, Saint-Cloud, Cergy-Le Haut, Nanterre, La Défense et la gare Saint-Lazare, entre autres. La fréquence des trains est importante et fait de la gare de Bécon-Les-Bruyères l’une des gares les plus fréquentées de l’Ouest parisien (jusqu’à 20 trains par heure sur certaines lignes aux heures de pointe)
La gare de Bécon-les-Bruyères joue également le rôle de terminus de certains trains en été.

L’implantation d’entreprises majeures dans le quartier des Bruyères contribue au fort développement du trafic piétonnier en provenance de la gare de Bécon. Une sortie directe vers ce quartier des Bruyères est donc l’un des critères de la modernisation de cette gare , envisagée depuis plusieurs mois. Sa réalisation permettra de relier encore plus rapidement ce quartier.

bus178 (La Défense – Saint-Denis-Porte de Paris),
bus167 (Pont de Levallois, métro-Jules-Quentin Nanterre)


Pour accéder au quartier des Vallées

Place de la Gare-des-Vallées
92250 La Garenne-Colombes

Gare Saint-Lazare > direction Nanterre-université / Maison-Lafitte (12mn)

La gare des Vallées est une gare ferroviaire française située en limite des communes de Bois-Colombes, Colombes et la Garenne-Colombes, son adresse étant fixée à La Garenne-Colombes. Elle est desservie aux heures creuses toutes les 15 minutes, et toutes les 10 minutes le reste du temps. Les trains s’arrêtant à la gare des Vallées sont tous omnibus entre Paris-Saint-Lazare et Nanterre-Université, sauf en été où les trains sont directs entre Bécon-les-Bruyères et Paris-Saint-Lazare.

Le bus

A 7 mn de Paris Gare Saint-Lazare par le train (direction Ermont-Eaubonne), Bois-Colombes est également desservie par plusieurs lignes de bus.

Plans des lignes

Cliquez sur les numéros et découvrez le visuel du plan des lignes avec leurs arrêts respectifs.

140-bus

Asnières – Gennevilliers-métro Gabriel-Péri, gare de RER

165-bus

Porte de Champerret –
Asnières-18 juin 1940

167-bus

Colombes/Piscine-Patinoire, Pont de Levallois

178-bus

La Défense – Gennevilliers RER

275-bus

La Défense – Pont de Levallois Bécon

278-bus

La Défense – Bois-Colombes « Les Bruyères ».

Les lignes de bus 304 et 378 ont un seul arrêt sur la commune : Gramme

La voiture

Lutte contre les voitures tampon

Pour faciliter la rotation des véhicules dans les zones non commerçantes, la ville a décidé d’instaurer des zones bleues dans plusieurs rues de la commune, réglementées par un « macaron » dont la couleur est bleue pour les résidants et rose pour les commerçants et salariés des entreprises bois-colombiennes.

Le stationnement y est donc GRATUIT mais sous conditions.

Plan des zones bleues - Bois-Colombes
Plan des zones bleues de Bois-Colombes


Les rues en zone bleues

  • Rue Gramme
  • Rue Benamou
  • Rue Claude-Mivière
  • rue Armand-Lépine
  • rue Marcel-Binet
  • rue Gramme
  • rue André-Chénier
  • rue du Commandant-Rivière
  • rue de l’Abbé-Jean-Glatz (tronçon compris entre l’avenue Charles-de-Gaulle et la rue Claude-Mivière)
  • Rue Henry-Litolff, tronçon compris entre la rue P.Joigneaux et rue des Peupliers
  • Rue Charles-Duport
  • Rue des Romains
  • Rue des Peupliers
  • Rue André et Marie-Louise-Roure
  • Parking avenue des Peupliers
  • Parking rue Pierre-Joigneaux
  • l’avenue de l’Agent-Sarre ;
  • l’avenue d’Argenteuil côté Bois-Colombes ;
  • la rue Gallieni ;
  • la rue Charcot ;
  • l’avenue Charles-de-Gaulle (tronçon situé entre la rue Charles-Chefson et l’avenue d’Argenteuil) ;
  • la rue Charles-Chefson pour sa partie située entre l’avenue Renée et la rue de l’Abbé Jean-Glatz, en ce compris le parking dit de la place Mermoz et pour le tronçon situé entre l’avenue Charles-de-Gaulle et la rue des Bourguignons;
  • la rue Marie-Laure
  • la rue Adolphe Guyot pour sa partie située face à l’école Saint-Exupéry et le tronçon situé entre l’avenue Charles-de-Gaulle et la rue des Bourguignons ;
  • la rue Pierre-Joigneaux dans sa partie entre Pelletier et Bourguignons, y compis le parking en angle ;
  • la rue des Minimes ;
  • l’avenue Michel-Ricard ;
  • la rue Raoul-Nordling ;
  • l’avenue Chevreul ;
  • l’allée des Dames.

Comment se garer dans ces rues ?

Si vous êtes Bois-Colombiens, vous pouvez demander un « macaron résidant » (2 par foyer maximum) pour pouvoir stationner jusqu’à 72h d’affilée dans ces rues.

Sans macaron, c’est le disque de stationnement qui vous permettra de stationner 3h gratuitement entre 9h et 19h du lundi au samedi. Il vous permettra d’indiquer votre heure d’arrivée. Ce disque est en vente dans les commerces.

Les dimanches, les jours fériés et au mois d’août, ces limitations de stationnement ne s’appliquent pas.

Les personnes disposant de la carte Inclusion mobilité (ex-GIG-CIG) sont dispensées du macaron résidant.

Macaron Résidant Bois-Colombes

Comment se procurer ce macaron ?

Le macaron pourra être retiré au Point de Paiement Centralisé de l’hôtel de ville et à l’accueil des mairies de quartier.

Résidants

Réservé aux résidants bois-colombiens, sans condition de proximité des zones bleues, (maximum de 2 par foyer), le macaron sera délivré contre la somme de 1€ et sur présentation des documents suivants :

  • Pièce d’identité
  • Justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • Présentation de la carte grise

Le macaron RÉSIDANT est valable 2 ans et coûte 1 €. Il donne droit à stationner jusqu’à 72h d’affilée dans ces rues.

Commerçants et salariés

Les salariés d’entreprises et de commerces exerçant sur ou à proximité d’une zone bleue de la ville peuvent désormais bénéficier d’un macaron spécifique. Ce macaron est rose.
Chaque entreprise pourra se voir attribuer 5 macarons non-résidant.

Le macaron COMMERÇANTS ET SALARIÉS est valable 1 an et coûte 1 €. Il donne droit à stationner en zone bleue pendant 72 heures d’affilée.

Il est délivré sur présentation

  • d’un extrait Kbis de l’entreprise de moins de 3 mois ;
  • d’une attestation sur l’honneur de l’employeur (justifiant que l’employé a un contrat de travail en cours, qu’il n’a pas de moyen alternatif à la voiture pour venir sur son lieu de travail, que l’entreprise ne possède pas de places de stationnement au sein de son domaine privé) ;
  • de la carte grise du véhicule et de la carte d’identité de son propriétaire.

*Résidant/résident :
Dans le langage administratif, le résident est une «personne qui réside dans un autre pays que son pays d’origine» (ex : « les résidents britanniques en France »). Le résidant étant ici celui « qui réside » à Bois-Colombes (« l’habitant »), c’est le nom avec un « a » qui est le plus adapté pour le macaron.
Et voilà pourquoi un Anglais habitant à Bois-Colombes est un résident résidant !
(Cf Le Petit Robert).

Le vélo

Circuler à vélo offre une forme de liberté et de plaisir qui implique cependant des devoirs et du respect envers les autres usagers de la route et des piétons. La création d’un itinéraire vélo sécurisé ne doit pas faire oublier les règles du Code de la route ni d’être prudent lors de vos déplacements.
Alors que faut-il savoir pour rouler dans les règles ?

  • Quelles sont les aides possibles ?
  • Quels sont les équipements obligatoires ?
  • Quelles sont les règles de circulation sur la voie publique ?
  • Quelles sont les sanctions en cas d’infraction ?
  • Faut-il immatriculer un vélo électrique ?
  • Quelle est la législation pour électrifier son vélo traditionnel ?
  • Comment le protéger du vol ? Doit-on s’assurer ?

Prime d’achat d’un vélo*:
l’attestation de non subvention de la ville disponible

* Vélo à assistance électrique, vélo pliant, vélo cargo ou vélo adapté

La mise à disposition d’une prime pour l’achat d’un vélo* est disponible depuis
le 1er décembre 2019. Sans condition de ressources, elle s’adresse à l’ensemble des Franciliens et son montant peut aller jusqu’à 500 euros, dans la limite de 50 % du montant d’achat du vélo électrique (600 € pour l’achat d’un vélo cargo électrique).

Certains accessoires de sécurité (panier, casque, antivol, si ces derniers sont présentés sur la même facture que le vélo) pourront être pris en charge dans la limite du plafond précédemment indiqué.

La demande de subvention sera réalisée à titre personnel et unique sur une période de 5 ans, depuis le site internet d’Île-de-France Mobilités. Les demandeurs s’engagent d’ailleurs à garder le vélo pendant une durée de 3 ans minimum (et à ne pas le revendre durant cette période).

Davantage d’informations disponibles sur le site internet :
https://www.iledefrance-mobilites.fr/actualites/vae-aide-achat-500-euros

Attention : Pour obtenir le montant maximal de la subvention, vous devez justifier n’avoir obtenu aucune aide financière locale, en amont de la demande faite à Île-de-France Mobilités.


Que dit le Code de la route ?

Deux types de panneaux de signalisation sont disposés sur les feux tricolores aux quatre coins de la ville : il s’agit de “tourne-à-droite” ou “toutdroit” qui autorisent le cycliste à franchir le feu rouge, pour, ou tourner à droite, ou aller tout droit, sous réserve de céder la priorité aux autres usagers et notamment aux piétons.
Si aucun panneau n’est installé, le cycliste doit marquer l’arrêt comme les automobilistes.

Il existe aussi des sas vélo marqués au sol devant les feux.
Ces espaces identifiables aux lignes pointillées et au logo de vélo sont strictement réservés aux cyclistes. Ils permettent aux cyclistes de se placer bien en vue devant les voitures et les scooters, pour démarrer en toute sécurité et ne pas respirer directement les gaz d’échappement. Ces deux dispositifs sont aussi valables pour les EDPM.

Côté équipements, il est obligatoire d’être doté de certains éclairages : feu blanc à l’avant, feu rouge à l’arrière.
Tout vélo doit également être équipé d’une sonnette.
Le non-respect de ces obligations est puni par une amende pouvant aller jusqu’à 38€. Même si porter un casque et un gilet réfléchissant restent facultatif, c’est toutefois fortement conseillé.
La police rappelle souvent que certains comportements sont dangereux à vélo : prendre les rues en sens interdit, le non-port du casque pour les moins de 12 ans, circuler sur un trottoir, brûler les feux rouges, écouter de la musique ou téléphoner en roulant


Marquer son vélo : une arme contre le vol

Le nombre de vélos volés augmente depuis quelques années. En effet, très peu de victimes décident de porter plainte en raison du coût modique du préjudice et du faible espoir de retrouver leur bien. Pour contrer ce phénomène, il est important d’acheter des cadenas performants, de bien attacher son vélo sur un point fixe et de le marquer d’un code unique. Depuis 3 ans, la police municipale effectue réguilèrement des ateliers de marquage de vélo. Au total, près de 274 vélos de Bois-Colombiens ont été numérotés depuis lors. Pour les vélos neufs vendus depuis le 1er janvier 2021, le code d’immatriculation est rendu obligatoire par la loi.
Pour les vélos d’occasion vendus par des professionnels, ce marquage sera obligatoire au 1er juillet.


La prévention au cœur de l’action de la police municipale et des associations de cyclistes

De nombreuses actions de sensibilisation sont menées chaque année à destination de tous par les policiers de la ville. Pour les élèves de CM2, 350 d’entre eux ont bénéficié de la formation “permis cycliste” proposée en partenariat avec la police nationale.
Il s’agit de cours théorique et pratique sur des circuits balisés pour connaître les codes de circulation en ville et se mouvoir en toute sécurité. P
our tous les habitants, la police municipale, MDB et BCS cyclo-randonneurs interviennent également sur les marchés et lors des manifestations.

Les nouvelles mobilités

Avec les engins de déplacement personnel motorisés (EDPM), cap vers le futur !

Bien sûr, il y a le vélo traditionnel, le skateboard, les patins à roulettes, le roller… Mais depuis quelques années, des EDPM (engins de déplacement personnel motorisés) sont apparus.
Interdits avant l’âge de 12 ans, ils doivent être équipés de feux de position avant et arrière, de dispositifs rétroréfléchissants et d’un système de freinage et d’un avertisseur sonore.

Trottinettes électriques, monoroues, gyropodes, hoverboards : quelles sont les règles pour circuler ?

Si vous utilisez régulièrement un engin de déplacement personnel (EDP), voici les informations à connaître.
Pour conduire un EDP motorisé, vous devez :

  • être âgé d’au moins 12 ans
  • ne pas transporter un autre passager
  • ne pas circuler sur le trottoir (sauf arrêté municipal l’autorisant, ce qui n’est pas le cas à Bois-Colombes)
  • ne pas dépasser la vitesse maximale autorisée de 25km/h.

En agglomération :

  • Vous devez circuler sur les pistes et bandes cyclables ou, s’il n’y en a pas, sur la route.
  • De nuit ou lorsque que la visibilité n’est pas suffisante, vous devez porter un vêtement ou un équipement rétro réfléchissant.

Un utilisateur de rollers, skateboard ou trottinette (sans moteur) est considéré comme un piéton et doit rouler sur le trottoir.

Gyropode

Invention largement inspirée d’un appareil imaginé en 1810. Première commercialisation en 2001.
Comment ça marche ?
Le gyropode détecte l’inclinaison du corps de l’utilisateur et adapte sa vitesse grâce à des capteurs

Gyroroue

Invention de deux Français en 2005.
Comment ça marche ? Le principe est le même que pour le gyropode.

Vélo électrique et VAE

Invention américaine.
Premier brevet déposé en 1895.Première commercialisation : entre 1936 et 1938.
Comment ça marche ?
A la différence du vélo électrique, l’assistance électrique d’un VAE se met en marche uniquement lorsque le cycliste pédale ; elle se coupe à l’arrêt du pédalage. Le fonctionnement de l’assistance électrique ne dispense pas de passer les vitesses du vélo (sauf en cas de boîte automatique)

Trottinette électrique.

Invention américaine.
Première commercialisation de 1919 à 1922 en Allemagne.
Bon à savoir : seules les trottinettes électriques ayant une plaque d’immatriculation et une assurance peuvent circuler sur la route, sur les bandes ou pistes cyclables.

Hoverboard.

Invention. Objet de plusieurs procès entre différentes entreprises pour
atteinte à la propriété intellectuelle. Première commercialisation : en 2015.
Comment ça marche :
L’hoverboard est composé d’une plateforme et de deux roues ainsi que de deux moteurs répartis dans chacune des roues.
Le saviez-vous ? L’hoverboard apparaît au grand public pour la première fois dans le film Retour vers le futur.

La ligne 15 du Grand Paris Express passera par Bois-Colombes

La Société du Grand Paris est l’établissement public chargé de concevoir et construire le réseau de transport Grand Paris Express. Sa mission est différente de celles de la Métropole du Grand Paris regroupant Paris et les territoires de la petite couronne tels que Boucle Nord auquel se rattache Bois-Colombes.

Voir la carte interactive

https://www.societedugrandparis.fr/gpe/ligne/ligne-15-ouest

Bois-Colombes dans la ligne 15 – Pdf et vidéo de la réunion du 4/10/21

Le Grand Paris Express reliera les villes de Bois-Colombes, d’Asnières-sur-Seine et de Courbevoie.

La gare du GPE, arrêt Bois-Colombes, sera située entre la place de la Résistance et les deux bâtiments voyageurs de la gare Transilien. Proche du marché couvert et des commerces de centre-ville, elle sera accessible depuis la rue Mertens et la promenade piétonne longeant les voies ferrées. Son implantation permettra une correspondance souterraine efficace avec la ligne J du Transilien.

JUILLET 2021

En juillet 2021, le maire de Bois-Colombes Yves Révillon a sollicité auprès du préfet une réunion publique afin que la SGP puisse présenter précisément le périmètre des travaux de la gare du Grand Paris Express de Bois-Colombes alors que différents scénarios ont été envisagés.

A la suite de cette demande, une réunion publique a eu lieu le 4 octobre 2021 et a rassemblé plus de 350 personnes à la salle Jean-Renoir. La Société du Grand Paris a fait une présentation que nous vous relayons ici :

OCTOBRE 2021
Réunion GPE du 4 octobre à la salle Jean-Renoir

VIDÉO

Captation vidéo

Mode d’emploi : cliquez sur « Regarder sur le web à la place »/ « Participer de manière anonyme »

Le rôle de la société du Grand Paris

Pour mener à bien sa mission, la Société du Grand Paris assure la construction des lignes, ouvrages et installations fixes ; la construction et l’aménagement des gares, y compris d’interconnexion ; l’acquisition des matériels roulants conçus pour parcourir ces infrastructures et de leur entretien et leur renouvellement.

À cette fin, la loi a donné le pouvoir à la SGP d’acquérir, au besoin par voie d’expropriation ou de préemption, les biens de toute nature, immobiliers et mobiliers, nécessaires à la création et à l’exploitation des infrastructures du RTGP.

Elle peut bénéficier de la procédure d’expropriation d’extrême urgence prévue à l’article L. 15-9 du code de l’expropriation (articles 7-II et 5 de la loi relative au Grand Paris).

La nouvelle gare du Grand Paris Express de Bois-Colombes s’inscrira dans un environnement urbain en cours de renouvellement. Elle desservira de nouveaux quartiers et proposera une liaison facilitée vers la gare actuelle, constituant ainsi un nouveau lien entre les villes de Bois-Colombes, d’Asnières-sur-Seine et de Courbevoie

La ligne 15 : 36 stations sur 75 km

La ligne 15, dans son principe général, est la rocade à haut débit qui fait le tour de Paris en desservant la partie la plus dense de l’agglomération francilienne. 

Au total, elle est appelée à desservir 36 stations sur un parcours de 75 km qui n’est pas totalement circulaire. La ligne 15 aura la forme d’un 6 couché avec un service de base reliant Noisy-Champs à Champigny Centre. Ainsi, les rames passeront 2 fois à Champigny Centre.

La ligne 15 en quelques chiffres

  • Une mise en service à l’horizon 2030
  • 75 000 voyages prévus par jour
  • 29 mètres de profondeur des quais
  • 35 000 habitants dans un rayon de 1km autour de la gare

Des déplacements plus rapides

  • Bois-Colombes/Nanterre-La Boule : 11mn contre 28mn aujourd’hui
  • Bois-Colombes/St Denis-Pleyel : 7mn contre 36mn aujourd’hui

Share